>La cryolyophilisation au secours des archives des Charentes Maritimes/Marc CHABREUIL

>

Bien connue des industriels de l’agroalimentaire, la cryolyophilisation à l’azote liquide consiste à congeler un produit brutalement à cœur par de l’azote liquide (-196 °C) puis à le soumettre au vide et à une montée progressive en température dans des lyophilisateurs. AAD Phenix, filiale du groupe Samsic, spécialisée dans le nettoyage après sinistre, a décidé d’utiliser ce procédé pour sauver les archives entreposées dans les sous-sols de la Maison du département Conseil Général des Charentes Maritimes, inondées par 2 mètres d’eau de mer lors de la tempête. Ce sont quelques 24.000 boîtes de documents représentant 3 km linéaires qui seront ainsi traitées.

« Il faut congeler très vite, notamment pour éviter l’apparition des moisissures et des bactéries. On va transporter les documents dans des containers isothermes jusqu’à notre centre permanent de traitement des archives à Bourges où ils seront stockés dans une chambre froide. Les documents seront alors enfournés sur des étagères dans un lyophilisateur. On va « tirer au vide », c’est-à-dire baisser la pression. L’eau va alors passer directement de l’état solide de glace à l’état gazeux, sans passer par une phase liquide qui pourrait encore endommager le papier », explique Olivier Revert, directeur du pôle sinistres industriels et risques majeurs. « Il nous fallait trouver un fournisseur d’azote capable de mettre en place dans l’urgence un réservoir de 5.000 litres à La Rochelle, sur le parking de la Maison du département. Messer a fait preuve d’une réactivité, d’une capacité d’adaptation, et d’une force de proposition qui ont fait la différence. Il a mis en place une solution personnalisée en quelques jours ».

Messer, qui vient de renforcer ses moyens de production en azote en démarrant sa nouvelle unité de séparation des gaz de l’air de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), d’une capacité de 300 tonnes/jour, fournit également la glace carbonique nécessaire au transport des archives surgelées sous température dirigée. Un produit qu’AAD Phenix utilise pour le nettoyage cryogénique, devenu incontournable pour la rénovation d’outils de production après sinistre. Cette technique consiste à projeter des particules de glace ou neige carbonique (CO2 solide à -78°C) par un flux d’air comprimé sur une surface à nettoyer. L’association du froid intense et du choc mécanique provoque le détachement de la salissure de son support. La glace carbonique se sublimant instantanément après avoir assuré le nettoyage, reste un déchet pur et plus facile à traiter.

A La Rochelle, les bacs à glace carbonique numérotés permettent d’identifier les lots d’archives pour conserver à terme leur classement. « Nous nous sommes attachés à proposer des solutions complètes pour faire face à l’urgence et aux besoins spécifiques de la situation en fournissant non seulement de la cryogénie mais aussi des outils de traçabilité » explique Gwennaël Le Goff, Responsable des Ventes Messer sur le grand Sud Ouest.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s